MON APPROCHE

Bien que non exhaustive, mon approche s'appuie sur deux méthodes, l'une relevant du courant psychanalytique, l'autre des thérapies psycho-corporelles.

L'approche analytique s'inspire de la métapsychologie, théorie fondamentale de la psychanalyse, qui permet de comprendre le fonctionnement  et la structuration de la personnalité. Cette théorie intègre l'existence d'une dynamique inconsciente et d'une irréductible complexité de la vie psychique. Elle montre que toute conduite, y compris la plus aliénante, a sa raison d'être et n'échappe pas à cette réalité.

 

De façon concrète,  l'approche analytique a pour intention d'amener la personne à prendre conscience de ses conflits psychiques en mettant l'accent sur le soutien à une compréhension de ses symptômes, sans pour autant lui donner une interpréta-tion  qui ne serait le fruit de sa propre élaboration. Cette approche se pratique par une écoute active, espace de parole et de silence, en résonance du discours latent autant que manifeste.

C'est un travail subjectif et d'associations libres permettant au sujet d'accéder à son monde interne dans ses dimensions défensives et fantasmatiques. Elle s'inscrit dans une démarche empathique et congruente qui permet à la personne de se révéler à elle-même, avec la possibilité de « s'entendre dire » au plus juste de ses affects et au plus près de son désir, pré-requis au remaniement de sa propre histoire et de son éventuelle résolution. L'approche analytique s'articule aussi avec l'exploration des rêves puisque ceux-ci témoignent d'une dimension inconsciente et symbolique, potentiellement évocatrice pour le sujet en quête de sens.

 

 

 

L'approche psycho-corporelle ou libération émotionnelle dynamique est une approche corporelle axée sur le ressenti des affects. Elle se réalise à travers un état de relaxation pour aller contacter en guidance, des sensations corporelles perceptibles (tensions, douleurs, oppressions...). Elle peut-être initiée pour aller éclairer en deçà d'un symptôme psychique, ce qui est à l’œuvre, qui n'arrive pas à se dire par des mots et qui maintient la personne dans un inconfort majeur ou des souffrances.​ Elle a pour objectif de revenir à la mémoire de ce qui a été vécu (vraisemblablement ou fantasmatiquement), en faisant l'expérience de « ressentir dans le corps » l'émotion initiale pour la libérer, sans qu'il soit nécessaire intellectuellement d'en comprendre l'origine.

 

Ce travail est soutenu par l'emploi d'une respiration consciente et dirigée, générant une mise en mouvement de l'énergie corporelle figée dans un espace-temps. Cette émotion refoulée pourrait être conceptualisée comme une énergie engrammée dans le corps (mémoires) avec pour effet délétère, de se réactualiser au présent en fonction des circonstances extérieures (phénomène de répétition). Circonstances qui ne seraient en définitive, que la conséquence d'une problématique non résolue pour le sujet.

 

Ce travail psycho-corporel offre la potentialité d'une nouvelle information dans le corps et de ce fait, rend possible un remaniement psychique avec disparition d'un ou des symptômes à court ou moyen terme. Il est dans ma pratique d'accompagnement, une méthode complémentaire à l'approche analytique.​​​​​​​​

biomolécules_edited_edited.jpg

POUR QUI?

 
 
 
 

Adultes

L’accompagnement de soutien psychologique pour adultes est une démarche individuelle très souvent motivée par un état de souffrance. Parfois, elle est déterminée par la survenue d'une difficulté majeure invalidante ou par le constat d'une situation de vie douloureuse qui se répète. Il arrive aussi que les personnes qui consultent, expriment un profond besoin de changement sur leur manière discordante d’être en relation (avec eux-même et avec les autres). Mais quels qu'en soient les motifs, cela relève toujours d'une démarche légitime, unique et intime, celle d'entreprendre l'exploration d'un mal-être et de ce qui sous-tend sa manifestation.

A cet égard, l’accompagnement de soutien psychologique participe à donner du sens aux symptômes, à l'impensable et parfois même, à supporter l'insoutenable. Mais c'est aussi une invitation autant qu'une opportunité à conscientiser les actes, les désirs, les fantasmes, ainsi que les paradoxes confrontants de la vie. Il est un recours pour retrouver l’itinéraire d’une liberté, d’un retour vers soi, grâce à l'introspection de la nature complexe de ce que nous sommes et de ce qui, notamment, est à l'œuvre à travers les difficultés existentielles. C’est une démarche évolutive à devenir véritablement adulte au sens étymologique, de adultus, dérivé du verbe ădŭlesco : croître.

 

Adolescents

Période de transition entre le monde de l’enfance et celui de l’adulte, l’adolescence est une étape cruciale du développement et doit être considérée avec la plus grande attention lorsque se manifestent des difficultés importantes ou des troubles de la personnalité (altération de l’image de soi, difficultés relationnelles et scolaires, isolement social, addictions, comportement auto destructeur, idées suicidaires…).

 

En ce sens, l’accompagnement de soutien psychologique peut s’avérer d’une aide primordiale en permettant à l’adolescent de se poser et de parler de son vécu. Il s’agit de l’amener à prendre du recul, à examiner ce qui l’entrave, tout en lui apportant un éclairage sur lequel il pourra s’appuyer afin de vivre au mieux ses profondes mutations et sortir d’éventuelles impasses ou situations problématiques.

Dans la plupart des cas, un premier entretien avec les parents et l’adolescent est proposé afin d’envisager ensemble de la nécessité ou pas d’engager ce type d’accompagnement. Ensuite, l’adolescent est reçu en entretien individuel pour traiter de ses difficultés ou questionnements présents.

 

Familles

L'accompagnement de soutien psychologique des familles s'inscrit dans le cadre de la médiation familiale. C'est un temps de rencontre axé sur la préservation ou la restauration du lien familial lorsque celui-ci est rompu ou fragilisé (divorce, séparation, recomposition familiale, conflit, maladie…). Privilégiant au sein de la famille l’instauration de conditions favorables à un dialogue interpersonnel, la médiation familiale permet pour chacun, parent-enfant, l’identification et la formulation des besoins à la lumière des liens et des enjeux affectifs (inter et transgénérationnels). Elle est un soutien à la parentalité et offre la possibilité d’une nouvelle dynamique et la résolution d’éventuels conflits.